et des vignero(ne)s en quête de Nature au domaine de Pacotille

01300 Andert et Condon

0
Jour
0
Heure
0
Minute
0
Seconde

Restauration sur place :

• Le midi galettes salées et sucrées

• Le soir repas Vigneron sur réservation à lfdp.reservation@gmail.com

(paiement à l’entrée le jour J)

Les Exposants

Domaine Louis TERRAL

« Débuté en 2016, j’ai constitué un domaine de 2ha travaillés en biodynamie. Au cœur de l’appellation Cerdon, j’ai fait le choix de vinifier ces gamays en vins tranquilles et d’exprimer par une autre voie ce terroir particulier.

Pour la plus grande transparence de celui-ci et des millésimes, tous les vins sont 100 % pur jus de raisins, sans additifs ni filtration. Le travail se fait autant que possible à la main, avec un soin particulier envers les sols, les vignes, les raisins et le vin ainsi qu’à tous ce qui les entoure.

Bien que récemment installé, j’ai à cœur le désir d’explorer et d’expérimenter un modèle viable d’agriculture naturelle afin de porter la culture de la vigne dans une plus grande cohérence avec la réalisation de vins sans intrants. Aussi, c’est pour moi une grande fierté d’investir cette région viticole du Bugey, tant méconnue, mais la richesse de ses paysages, de sa biodiversité et de ses paysans me conforte dans l’espoir d’un territoire dynamique et écologiquement sain. »

Louis TERRAL – Vigneron par Amour

Louis TERRAL

01450 MERIGNAT

Domaine Grain par Grain


« J’ai bu mon premier vin naturel à Paris. Attirée par le milieu de la restauration je quitte mon travail d’ingénieur en 2012. J’ai rencontré Grégoire de la Combe aux rêves dans le Bugey en 2016. J’y fais ma formation. En Janvier 2018 ma campagne de recherche pour des vignes se solde de succès, 2ha en 4 morceaux. »

Caroline LEDEDENTE

01510 ARTEMARE

Domaine de La Cave du Buizin

« le domaine est composé d’1ha5 de petites parcelles pentues. A la vigne comme à la cave nous accompagnons les raisin dans leur croissance et leur transformation, nous laissons libre l’expression aromatique de nos raisins. Nous aimons leur permettre de nous surprendre! Nous travaillons en Bio et nous vinifions sans intrant et en limitant les sulfites. Les vignes Nos vignes ont la particularité d’être très vieilles et plantées de plusieurs dizaines de cépages différents. Certains de ces cépages sont rares, d’autres sont inconnus. Nous nous efforçons de les protéger et éviter leur disparition.

Les vignes, très pentues, ne sont pas mécanisables. Les traitements, les labours, les travaux d’été, les tontes se font « à l’ancienne »: atomiseur à dos, pioche, débroussailleuse, etc…bien sur, en Bio.

La vinification à la cave du Buizin est un accompagnement bienveillant du jus de raisin jusqu’à sa finalité: le vin. Nous n’utilisons aucune chimie œnologique avant ou pendant les fermentations. »

Maud & Sébastien par nature

La Cave Du Buizin

01150 VAUX-EN-BUGEY

Domaine Les CORTIS

« Fondé en 2016 par Isabelle et Jérémy Decoster Coiffier, le domaine des Cortis doit son développement au soutien d’une trentaine de souscripteurs. Forts de cet apport moral et financier, les vignerons s’efforcent de saisir l’essence de chaque millésime depuis. L’avenir, aussi déterminé qu’imprévisible, sera, en ce qui les concerne, l’occasion d’approfondir leurs pratiques et, surtout, d’occuper passionnément leur fonction : réduire à peu de chose l’infiniment complexe. »

Les CORTIS

01300 ANDERT ET CONDON

Domaine Les MANGEUX d’PIERRE

« Emma et Michaël, alias les mangeux d’Pierre. Accompagner le vin, être avec la vigne c’est, nous créer un espace de faire, d’être et de penser à notre main répondant aux besoins d’être en accord avec soi et son environnement. Le Bugey nous a accueilli en 2019; nous y travaillons en bio 4,5 Ha de Pinot et de Chardonnay essentiellement, avec joie et obstination. »

Les MANGEUX d’PIERRE

01300 PARVES NATTAGES


Domaine BÄRTSCHI


« Intégralement situé sur le Cru Manicle à Cheignieu-La Balme, le domaine exploite 2,5 ha de vignes qui comptent parmi les plus vieilles du Lieu-dit (40 à 70 ans). En conversion vers l’agriculture Biologique depuis sa création en 2019, la culture de la vigne est accompagnée par des pratiques biodynamiques pragmatiques sans démarche de certification. Les vinifications se veulent peu interventionnistes, les fermentations intégralement réalisées par la flore indigène, avec une utilisation modérée du soufre.


Le terroir de Manicle; Terrasse d’éboulis nichée au pied d’une falaise calcaire (le Rocher de Manicle), composée de calcaire Urgonien et Kimmeridgien. La décomposition de la roche procure aux vins de Manicle une race et une minéralité bien reconnaissables. La réverbération de la chaleur par le rocher, la confluence des fluxd’air de la Cluse des Hôpitaux (vallée karstique très encaissée) à l’Ouest et de la haute vallée du Rhône à l’Est, la proximité de plateaux à plus de 800m d’altitude qui déversent leur air frais durant les nuits d’été constituent un microclimat particulièrement favorable à la bonne santé de la vigne, à une maturation optimale et sans excès des raisins (journée chaude, nuits fraîches, aération permanente). »

Clément BÄRTSCHI

01640 BOYEUX-SAINT-JEROME

Domaine D’ICI LA

« Sur d’abrupts coteaux calcaires entre Rhône et montagne, nous cultivons 6 hectares de vignes. À chaque saison, le travail est effectué à la main et le raisin est vendangé en toutes petites caisses pour préserver au maximum la qualité du fruit.

Altesse, Chardonnay, Jacquère, Mondeuse et Gamay sont élevés patiemment pour donner naissance à des vins que nous souhaitons vivants mais précis. Convaincus que la singularité d’un vin provient des sols qui l’ont fait émerger, nous choisissons d’isoler chaque parcelle et chaque cépage pour tenter de retranscrire cette typologie de terroir le plus justement possible. Et préserver ainsi l’éclat des cépages autochtones qu’il nous tient à coeur de cultiver méticuleusement. »

Florie & Adrien

Domaine D’ICI LA

01680 GROSlEE SAINT-BENOIT

Jean-Christophe PELLERIN

« Le domaine Jean-Christophe PELLERIN a été créé en 2000. Il est la quatrième génération d’une famille de vignerons. Situé à Saint Sorlin en Bugey, au sud du département de l’Ain (30 mn à l’Est de Lyon), le domaine compte aujourd’hui 14 cépages différents sur 6.3 Ha, où sont produits des vins blancs, rouges ou rosé, avec ou sans bulles. Jean-Christophe travaille avec ses deux fils, Lucien et Baptise, avec qui il va s’associer en 2020.

Nous retrouvons deux types de sol sur la propriété, des éboulis argilo-calcaires sur les côteaux exposés Sud-Ouest et de la moraine glacière du Rhône pour le reste. Le domaine est conduit en bio depuis 2008 et en biodynamie depuis 2009, certifié par Demeter. C’est dans le même esprit que s’effectue le travail à la cave, avec un minimum d’intrant. C’est pourquoi les vins du domaine sont le reflet du terroir, sans artifice. »

Jean-Christophe PELLERIN

01150 SAINT SORLIN-EN-BUGEY

Domaine les GRANGEONS De L’ALBARINE

« Passionné par les métiers de la Terre, et après une formation d’ingenieur agricole ISARA et différentes expériences dans ces domaines, j’ai découvert le monde passionnant de la vigne et du vin. Sensible aux enjeux environnementaux et convaincu de l’intérêt d’une agriculture « alternative »,non destructrice de nos ressources, l’approche « terroiriste » de la vigne et du vin était faite pour me séduire. J’ai eu la chance de rencontrer, lors d’une période de formation dans le Mâconnais, des vignerons passionnés et passionnants, les Bret Brothers, domaine de la Soufrandière, attachés à la préservation de leurs terroirs et guidés par leur souci de la qualité et de l’authenticité sans compromis. Ils ont su me transmettre cet amour du travail méticuleux de la vigne et du vin, au service de la richesse et de la diversité des goûts. Et j’ai depuis 2011 réalisé mon rêve, et révélé mon jardin secret: devenir Vigneron Paysan en bio- biodynamie dans le Bugey. Certification ab dès mes début et demeter en 2020.


Les Grangeons de l’Albarine, Le décor: au pied de la Roche de Narse, au fond d’une vallée perdue au milieu du superbe Bugey, une poignée d’hectares de terres escarpées, inondées de soleil. Des grangeons, les cabanes des pépés vignerons bugistes ou ce qu’il en reste parfois, agrippés à la pente, témoins d’un passé proche où l’homme s’est évertué à mettre en valeur ces coteaux exigeants, superbes terroirs viticoles.

Une lutte sur les éléments pour défricher quelques parcelle sur un coteau délaissé . Et la magie s’opère: depuis les années 2000, la vigne, fille de la Roche et du Soleil, réapparait sur ses terres de prédilection. Alors, un travail, mon travail depuis 2011, comme une vocation: soigner et cajoler patiemment mes ceps, sur trois petits hectares, les accompagner tout en douceur, avec des pratiques respectueuses de cet environnement unique et des hommes qui le fréquentent. Et tenter de faire naitre des vins authentiques, purs et fidèles à leurs origines. »

Les GRANGEONS DE l’ALBARINE

01230 ARGIS


Domaine du PERRON

« Créé en 1993, à Villebois, nous avons opté pour une conduite des vignes sans intrant. Ce qui n’a pas été si compliqué puisque nos seuls voisins sont les suidés et les gros mustelidés, qui n’ont à notre connaissance jamais utilisé de molécules de synthèse. Par contre , comme ils ne sont jamais couchés, leurs parcelles sont toutes à l’abade et total, en septembre, comme ils ont plus rien, ils viennent nous piquer les raisins.

A l’époque, la banque n’a pas voulu nous accorder de prêt pour un osmoseur, alors nous n’avons pas tenté de réclamer pour un filtre tangeanciel, ni un cryo-extracteur. Résultat, on vinifie avec les moyens du bord : des cuves, un pressoir, des fûts pour l’élevage, et ça roule à peu près. Comme je suis sujet à l’asthme, j’évite le SO2, et les seules boîtes de levure dont on dispose, c’est celles du magasin bio pour mettre dans la salade (ça a plus de goût que le tofu).

Allez, je dois vous laisser, faut que je m’occupe des souris et des candida mycoderma. »

François GRINAND

Domaine du PERRON

01150 VILLEBOIS

Domaine de Véronique ANTOINE

« C’est par hasard que je découvre le travail de la vigne en 2003,suite à une reconversion professionnelle, j’entame une formation d’ouvrière viticole au CFPPA de Belley, puis effectue un BPA viti oeno à Macon Davayé. Prise de passion par ce métier, je m’ installe en 2005 avec quelques parcelles de vigne dans le Revermont. Aujourd’hui ,après beaucoup de patience et de persévérance,mon domaine est de 2,7 hectares de vigne, dont une grande partie plantée sur d’anciens coteaux en friche. Les cépages: gamay, poulsard, et jacquére, pour l élaboration de vins pétillants en méthode ancestrale dont le Cerdon. Chardonnay et mondeuse pour les vins tranquilles.Toutes mes vignes sont conduites en Agriculture Biologique, les sols sont totalement enherbés, j’ utilise des tisanes de différentes plantes pour limiter les doses de cuivre et de soufre,des moutons pâturent les vignes d’octobre à mars.Mon but, préserver au maximum le vivant, en créant à mon échelle des petites niches de biodiversité ».

Véronique ANTOINE

01250 BOHAS MEYRIAT RIGNAT

Domaine Des champs du possible

 » Après un tour de France des vignobles, je suis arrivé presque par hasard dans le Bugey….Et là..j’ai trouvé un pays où prendre racine et où je suis à ma place. Je cultive les 2,5 ha de vigne comme mon potager, avec l’aide des plantes compagnes, de la lune et des amis! Les raisins sont accompagnés dans la bouteille en respectant le millésime, le cépage et le terroir. « 

Ludovic FAYOLLE

01300 ANDERT ET CONDON


Domaine DE PACOTILLE

« Originaire du sud de la Mayenne, J’ai eu l’occasion dans ma jeunesse, de vendanger en Anjou et en Bourgogne. Un temps dessinateur industriel, en 2012, je me reconvertis vigneron après une formation à Beaune et intègre le domaine de mon frère Jérôme, situé à Gevrey-Chambertin sur la Côte de Nuits. En 2017, grâce à une collègue de formation, je découvre le Bugey et son vignoble bien caché entre lacs, montagnes et forêts. Tout en étant cantonnier à Ceyzérieu, j’ai créé le domaine sur 0.5 ha de vignes et produit mes premiers vins en 2019. Actuellement, sur 4.5 ha, répartis en plusieurs parcelles, je travaille quatre cépages : aligoté et chardonnay pour les blancs, gamay et mondeuse pour les rouges, les types de sol sont argilo-calcaire et moraines glacières.

Les vignes sont cultivées sur sol vivant en agriculture bio, on y pratique aussi la biodynamie et des applications à base de plantes. Le domaine est en conversion « Bio » et sera certifié en 2024. Les vendanges sont manuelles, transportées en petites caisses et vinifiées au parcellaire. À la cave comme à la vigne, la vinification est naturelle, simple et sans intrants pour que le vin soit fidèle à son terroir et exprime au maximum le fruit. Je ne m’interdis pas d’utiliser éventuellement un peu de SO² quand il le faut, mais toujours avec parcimonie. Je veux « des vins propres, précis et fruités « .

Domaine DE PACOTILLE

01300 ANDERT ET CONDON


Domaine Des SONNETTES


 » Nous sommes Lisanne, auparavant sommelière, convertie à la vigne en 2017 dans la Loire. Et Edouard qui acquiert son expérience de la viticulture entre la Loire, la Bourgogne et la vallée du Cher depuis 2015. Notre passion pour la montagne et ses paysages nous a guidé dans le Bugey. On a l’opportunité de reprendre un domaine de 4 hectares pendant l’été 2021. Dans notre petit coin du paradis à Jujurieux, les vignes y sont d’un seul tenant et nos seuls voisins sont la forêt et les prés à mouton. Conscient de la chance de pouvoir jouir de cette particularité et de la biodiversité environnante, nous avons comme projet d’encourager cet écosystème par la plantation de fleurs, arbres fruitiers et implantations de ruche. Nous entamons dès notre installation la conversion des vignes vers l’agriculture biologique.


Les 4 cépages présent : Chardonnay, Gamay, Poulsard et Pinot noir seront vendangés à la main. Il nous restera plus qu’à guider les jus vers de joli vin libre reflétant l’expression de leur terroir. « 

Lisanne et Edouard

Domaine Des SONNETTES

01640 JUJURIEUX

Domaine Des TAILLEURS CUEILLEURS

« Tailleurs Cueilleurs

Ce nom évoque la façon dont nous souhaitons cultiver nos vignes. Basée sur le principe du non-agir et de l’agriculture sauvage, les arbres et les plantes retrouvent leurs places de compagnes de la liane. Nous espérons que nos vins s’imprègneront de cette énergie. »


Jordan et Chloé


Tailleurs Cueilleurs

01640 Saint Jean le Vieux

Design et Réalisation

© Sébastien Blache 2022